"En entretien, l'habit ne fait pas le moine, mais il y contribue"

 

Comment s'habiller en entretien d'embauche? En s'adaptant aux codes de l'entreprise et en évitant quelques erreurs préjudiciables, prévient Syntec Conseil en recrutement.

Comment dois-je m'habiller pour cet entretien de recrutement? L'éternel dilemme... Si vous vous posez la question, c'est déjà un bon point. Nous sommes dans l'ère de la communication et l'image que vous donnerez doit correspondre à celle attendue. N'oubliez pas que vous n'aurez pas une deuxième chance de faire une bonne première impression. 

L'inconscient collectif vous projette d'emblée avec une certaine tenue. Respecter les codes de l'entreprise est le meilleur moyen de se sentir à l'aise, de ne pas distraire l'attention, et de se faire plus facilement accepter. Chez Apple, le costume-cravate-boutons de manchette ne correspond pas forcément au "style Jobs" et les baskets-T-shirt ne véhiculent pas totalement les valeurs de la banque Rothschild. 

En fonction de votre poste, de l'activité de l'entreprise, et de l'image qu'elle reflète sur son site Internet, vous devez savoir quelle tenue est la plus appropriée. Dans le doute, soyez classique, costume-cravate, et vous pourrez toujours la retirer au dernier moment si vous vous trouvez à contre-emploi. 

Réservez vos chaussettes blanches pour vos exploits sportifs 

Quelques fautes de goût sont à proscrire. Réservez vos chaussettes blanches pour vos exploits sportifs, elles se marient difficilement avec les costumes sombres et vos chaussures de cuir. Celles-ci sont comme votre voiture: à un certain moment, un nettoyage et un cirage complet s'imposent. Quant à la cravate de Mickey, même si c'est un objet fétiche offert par vos enfants, réservez-là pour vos amis. Le second degré est toujours difficile pour un premier contact. 

Certaines erreurs peuvent également être très préjudiciables. S'asperger de parfum, même de Chanel N°5, et votre interlocuteur prétextera une panne de climatisation pour ventiler ces notes entêtantes. La cigarette-café avant le premier entretien du matin, et c'est le deuxième effet kiss cool garanti: vous allez voir votre recruteur prendre de plus en plus de recul, au sens propre comme au sens figuré. Et quoi de plus exaspérant que ces dizaines de bracelets qui n'arrêtent pas de s'entrechoquer sur la table... 

Si, pour ne pas éveiller les soupçons de vos collègues sur votre recherche d'un nouveau poste, vous ne pouvez venir au bureau en costume, aucun souci. Prévenez simplement en début d'entretien votre interlocuteur que vous avez voulu être discret. Vous l'avez compris, l'habit ne fait pas le moine, mais il peut quand même y contribuer. A votre penderie! 

Par Wilhelm Laligant, pour Syntec conseil en recrutement